Le projet ACCES

Le projet ACCES qui catalyse le développement d’une approche marché autour du secteur privé dans le domaine de l’assainissement.

Avec ACCES, ADEMAS relève  le défi de  développer dans des zones vierges un cadre propice à l’émergence d’un marché pérenne pour la demande et la fourniture d’ouvrages d’assainissement impliquant  le renforcement de capacités  des entreprises au niveau local, l’accompagnement des chambres consulaires   et le suivi de la chaîne de valeurs.

OBJECTIF:

L’objectif global de ce projet est d’accroître sensiblement et de façon durable l’accès amélioré à l’eau, à l’assainissement ainsi que l’adoption de bonnes pratiques d’hygiène dans principalement 50 communes des 06  régions du Sénégal que sont Ziguinchor, Tambacounda, Matam, Kédougou, Sédhiou  et Kolda afin d’améliorer la santé et le statut nutritionnel particulièrement chez les femmes et les enfants. 

INTERVENTION

Le projet Accès se caractérise par l’absence de subvention dans ses interventions. Il doit mettre en place un marché de l’assainissement durable dans les zones rurales et périurbaines avec une perspective chaîne de valeurs contribuer à renforcer chaque fonction de cette chaîne.

Selon les zones, Accès met en œuvre une approche Assainissement Total Piloté par les Communauté (ATPC) couplé au marketing de l’assainissement ou alors une approche totalement commerciale dans les zones périurbaines ou les grands centre ruraux.

RÉSULTATS ATTENDUS

Composante 1

  • – 50 000 ménages atteints avec l’ATPC et autres activités de changements de comportement
  • – Diminution d’au moins 50% des taux de défécation à l’air libre dans les 50 communes ciblées

Composante 2

  • – 50 entreprises ou associations avec des compétences de gestion
  • – Des entreprises d’assainissement offrant des produits et services de latrines dans 6 régions
  • – Options de financement disponibles pour les produits et services d’assainissement
  • – 200 000 personnes de plus ont accès à une installation sanitaire améliorée dont:25% des personnes dans le quintile de pauvreté le plus bas.

Composante 3

  • – 8 systèmes d’eau potable / usage multiple réhabilités
  • – 350 prestataires de services d’eau ont les compétences de gestion pour fournir des services de qualité
  • – 50 communes ont des plans d’action d’eau à usage multiple pour les besoins en eau de leurs populations
  • – 30 000 personnes de plus ont accès à une source d’eau potable améliorée

Composante 4

  • – 50 communes ont les compétences techniques pour planifier et procurer des services EHA
  • – 25 communes dans les régions ciblées ont eu accès à un financement pour les services EHA

 

Partenaires

Natural resources Consulting Engineers, Catholic Relief Services, Caritas, PSI/ADEMAS, Impaq

  • Durée du programme
    2016 -2021
  • Objectif
    L’objectif global de ce projet est d’accroitre sensiblement et de façon durable l’accès amélioré à l’eau, à l’assainissement ainsi que l’adoption de bonnes pratiques d’hygiène dans principalement 50 communes des 06 régions du Sénégal que sont Ziguinchor, Tambacounda, Matam, Kédougou, Sédhiou et Kolda afin d’améliorer la santé et le statut nutritionnel particulièrement chez les femmes et les enfants.
  • Financement
    USAID dans le cadre du SENWASH
  • Impact du programme
  • Contact chef de projet
    [email protected]
  • Fichiers attachés